Salutations,

 En cette semaine de rentrée j'ai pu mettre la main sur les photos de ma pitoyable défaite à KOW contre les oreilles pointues du Commandeur Caillou (merci à lui pour les dites photos^^)

FORUM

FORUM

FORUM

FORUM

FORUM

 

Et pour ceux qui ne l'auraient pas vu, le roi revenant sur serpent mort vivant pour Kow :

FORUM

FORUM

Je sais pas trop quoi en penser …

 

Retour rapide sur le nouveau manuel du général pour Aos . Plutôt bien foutu, des règles pour d' anciennes armées du monde qui fut, des règles de siège, on retrouve même triomphe et trahison (très apprécié en son temps); de nouveaux objets magiques,  traits de batailles etc...

 

FORUM

Le truc qui change pas mal c'est le « découpage »des armées (je passe sur la modification de certaines valeurs en points et la ristourne sur les grosses unités). En effet les armées sont maintenant basée sur un thème. En gros vous joué une armée de gob de la nuit, vous pouvez ajouter d'autres unités de l'armée destruction mais elles compterons en allié. Par exemple vous pouvez rajouter des gobs communs, des orques ou des géants à vos gobs de la nuit mais vous serez limité par la valeur en point que vous attribuez pour vos alliés. J'aime bien le côté armée à thème mais on se retrouve avec des trucs étranges. Par exemple pour une armée de Nain le canon ne pourra être prit qu'en tant qu'allié....Cela me rappel la V5 avec ses choix de pourcentages de monstres/héros/artilleries.

 

Dans les choses négatives on a cette salop..... de franglais insupportable dont apparemment on ne se séparera plus chez Games. Un bémol aussi sur la disparition de pas mal d'unités chez les veilles armées (exp : pour les nains fini les tueurs, mineurs et autres canon à flammes) ; même si dans une moindre mesure il reste les anciens parchemins pour les jouer.

 

Bref ça donne envie de tester quand même et il y a de nouveaux traits de batailles/objets magiques et commandement pour le clans Pestilence et le clan Skyre et là je deviens moins objectif forcement^^......

 

Voilà pour aujourd'hui, la prochaine fois on repart sur la peinture.